Photo d'illustration

Comment désencombrer sa bibliothèque?

J’ai testé la méthode KonMarie pour faire le tri dans ma bibliothèque! 

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai eu pendant très longtemps un gros problème avec le fait de jeter, de me séparer des objets, et ce malgré de nombreux déménagements dans des logements pas plus grands que 60 m2. Je gardais tout! Absolument tout! Au point d’étouffer mon conjoint, et sans m’en rendre compte, je m’asphyxiais aussi. En début d’année, il m’a donné un ultimatum: “Pour notre quatrième déménagement, il est hors de question de déménager une fois de plus tous ces trucs qui s’entassent, et qu’on ne voit même plus qu’ils existent…”

Fort heureusement, les choses ont changé depuis que je suis tombée par hasard sur la version audio du livre “La magie du rangement” de Marie Kondo sur l’étagère “développement personnel“ de la médiathèque de ma ville. L’écoute de ce livre a été pour moi une véritable révolution intérieure. Il répondait à un objectif, à un but que je m’étais fixée: devenir une meilleure version de moi-même en apprenant à me séparer des choses sans avoir peur de l’oubli, de manquer, de blesser ceux qui m’avaient offert ou donné ces objets, sans culpabiliser de me séparer d’un achat ne répondant plus à mes besoins, et savoir enfin dire non quand on m’attribue le rôle de mémoire de la famille sous prétexte que j’aime les vieilleries, etc. Je peux vous dire que ce n’était pas gagné d’avance! Mais, finalement avec un peu de méthode, de la motivation, du soutien, c’est à la portée de chacun d’entre nous. Je ne vous cacherais pas que ça n’a pas été facile, facile! Dur, dur, de lutter contre son éducation!

Résultats obtenus

Pour vous motiver à en faire de même, voici les résultats “bien-être“ obtenus:

    • Ma bibliothèque a repris vie, et m’inspire à nouveau!
    • Je ne passe plus à côté d’elle sans la voir.
    • Au lieu de me désespérer de la place qu’elle prend dans ma chambre, elle me donne le sourire et m’influe un sentiment de bien-être. Je me sens oxygénée. Du coup, j’ai repris le goût de lire pour moi!
    • Et cerise sur le gâteau, monsieur a aussi retrouvé le sourire et le goût de lire pour lui!
    • Unanimement, cet exercice très enrichissant nous a aussi permis de nous rendre compte de l’évolution de nos centres d’intérêt, du chemin parcouru, et du chemin restant à faire pour concrétiser nos rêves respectifs. Cet exercice nous a fait pousser des ailes pour entretenir le feu sacré!

    La méthode employée

    La méthode que j’ai utilisée est celle enseignée par Marie Kondo dans son livre “La magie du rangement”, plus communément appelée “la méthode KonMari”.

    Cette méthode consiste à sortir tous les livres de sa bibliothèque pour avoir dans un premier temps une vue d’ensemble. Puis, de prendre chaque livre en main, et de ne garder que les livres qui inspirent de la joie à son propriétaire! Bref, du bonheur :o). Ceux qui ne vous aspirent aucun sentiment, voir des choses pas très agréables n’ont alors plus leur place dans votre bibliothèque. Donc autant vous en séparer le plus rapidement possible!

    Comme mon besoin était non seulement d’avoir une bibliothèque vivante, inspirante, mais aussi de gagner un maximum de place, j’ai aussi dit au revoir aux ouvrages tombés dans le domaine public disponibles au format électronique, ainsi qu’aux ouvrages en double exemplaire, et à ceux dont le contenu est devenu obsolète.

    Pour finir, j’ai rangé mes livres dans ma bibliothèque de façon à m’y retrouver facilement. Sur ce dernier point, je ne m’attarderais pas, car chacun ira de sa méthode et de ses centres d’intérêts pour classer ses livres comme il l’entend sur ses étagères.

    Que faire des livres mis au rebut?

    Dans sa méthode, Marie Kondo recommande de jeter les livres. Personnellement, l’idée de jeter un livre me dérange énormément, même s’il s’agit d’un objet en papier qui se recycle très facilement.

    Si comme moi, vous préférez faire le bonheur d’autrui sans lui imposer votre objet, voici quelques solutions alternatives non exhaustives.

    Echanger ses livres

    Vous pouvez déposer vos ouvrages dans une “bibliothèque de rue” aussi parfois appelée “boîte à livre” ou encore “Give box”. Il s’agit bien souvent de boîtes ou d’étagères en libre accès où chacun peut déposer ses livres. Si le principe est l’échange de livres, rien ne vous empêche de déposer vos ouvrages sans en prendre de nouveaux. Pour trouver une boîte à livre près de chez vous, vous pouvez consultez l’annuaire collaboratif dédié à cet effet. En étant observateur, vous pourrez en trouver un peu partout: piscines, café, bar, salon de thé, hôpital, logement airbnb…

    Les plus créatifs d’entre vous auront peut-être envie d’en créer une dans leur immeuble, sur leur lieu de travail, dans leur association…

    Revendre ses livres

    En termes de revente, il existe plusieurs possibilités qui sont toutes plus ou moins chronophages et pas forcément très rentables si l’on prend en compte les frais d’emballage et les frais d’envois qui peuvent être à la charge du vendeur par exemple.

    Vous pouvez démarcher le bouquiniste le plus près de chez vous. De ma petite expérience, ils sont généralement intéressés par les ouvrages rares, et ceux qui viennent d’être publiés.

    Les e-bouquinistes sont plus souples. Parmi eux, www.gibert.com, www.momox.fr et vendre-livre.fr vous permettront de gagner un temps considérable en vous facilitant grandement la tâche. Après avoir renseigné le code-barre des livres que vous souhaitez vous débarrasser, ils vous feront une proposition de rachat. Si celle-ci vous convient, il ne vous restera plus qu’à expédier le tout en une seule fois, et ce gratuitement, à l’aide de l’étiquette fournie.

    Les marketplaces Amazon, Fnac et Rakuten sont généralement rentables pour la vente d’ouvrages à l’unité s’ils sont bien côté. Si les livres ne sont pas bien côté, vous serez de votre poche en raison des frais d’envoi qui ne sont pas totalement couverts par le forfait attribué.

    Pour les plus commerçants d’entre vous, il est aussi possible de tenir un stand à la brocante annuelle de votre ville pour y vendre vos livres par lot, au poids ou à l’unité par exemple, ou encore de passer des annonces sur monlivredoccasion.fr, l’équivalent du site leboncoin, mais spécialisé uniquement dans les livres d’occasion.

    Donner ses livres

    Structures accueillant le public

    Souvent pour donner ses livres, nous pensons en premier lieu aux grandes associations. Plus proches de nous, des structures accueillant le public pourraient être très heureuses de recevoir vos dons de livres. Je pense notamment aux petites bibliothèques, aux maisons de retraite, aux hôpitaux, aux maisons de jeunes (MJC, centres aérés, colonies de vacances, etc.), etc.

    Grandes associations

    Voici un petit listing non exhaustif des grandes associations qui seront très heureuses de recevoir vos livres:

      • RecycLivre. L’association se déplace chez vous gratuitement lors de tournées pour collecter des livres d’occasion, mais pas que. Elle peut aussi vous aider à vous débarrasser de CD, DVD, vinyles, jeux vidéo qui ne vous inspirent plus. www.recyclivre.com
      • Emmaüs. Vous pouvez déposer vos dons de livres directement au point Emmaüs le plus proche de chez vous. Parfois, les déchetteries ont un espace Emmaüs, pensez à leur demander avant de jeter dans les bennes! www.association.emmaus.fr
      • Bibliothèque sans frontières récolte aussi les dons de livres pour favoriser l’accès au savoir et à la culture dans le monde en développement. www.bibliosansfrontieres.org
      • L’Association pour la diffusion internationale francophone de livres ouvrages et revues (Adiflor) accepte tous les livres en bon état dont le contenu est toujours d’actualité. www.adiflor.org
      • Oxfam. l’association de solidarité internationale accepte tous les dons d’anciens livres, CD et DVD, sauf les livres de clubs (type France loisirs, Club express, Grand livres du mois), les encyclopédies et les magazines. www.oxfam.org
      • Le Secours populaire prend tous les livres en bon état, sauf les manuels scolaires. www.secourspopulaire.fr
      • Le Secours catholique conseille de téléphoner à l’antenne la plus proche de chez soi pour connaître leurs besoins du moment. www.secours-catholique.org

Don de livre entre particuliers

Le site donnons.org met en contact des particuliers qui souhaitent donner ou recevoir. Une catégorie “Livres / magazines” y est dédiée.

Recycler ses livres en objet de décoration

Si vous êtes créatifs, ou si vous avez des enfants ou petits-enfants à occuper, vous pouvez utiliser vos livres comme matériel de loisirs créatifs!

Le désencombrement de ma bibliothèque m’a permis de me mettre à l’art du pliage. J’ai commencé par créer un p’tit hérisson. Ce qui devait être juste un porte-courrier est devenu la mascotte de ce blog. 😉

Comment ne pas retomber dans ses petits travers de garder tous les livres qui passent entre nos mains?

Personnellement, je me suis fixée comme ligne de conduite qu’après lecture, je décide directement du sort du livre venant d’être lu. A savoir, il reste dans ma bibliothèque ou je m’en sépare en choisissant la solution la plus opportune. A savoir: vente, don, échange, DIY, etc. Pour mes livres numériques, je procède différemment. Je mets les livres qui ne m’ont pas plu dans un répertoire dédié.

Il existe d’autres solutions rigides qui pour moi sont difficilement tenables, comme celle qui consiste à se séparer systématiquement d’un livre lorsqu’on vient d’en acquérir un nouveau. Dans cette logique, il m’est plus facile d’emprunter un livre en allant à la bibliothèque ou en souscrivant à un abonnement numérique, ou encore en troquant mes livres qu’on d’autres.

Souvent la solution de la bibliothèque virtuelle est présentée comme LA solution à tout, sous prétexte qu’elle peut être emmenée partout en tenant dans une poche! Certes, elle ne prend pas de place physique en dehors d’un disque dur, ne prend ni la poussière, mais, il n’en est rien!  La solution de la bibliothèque numérique engendra les mêmes problèmes que la bibliothèque papier si elle n’est pas organisée, à une exception près: elle vous facilitera la vie lors de vos prochains déménagements. 😉

Citations inspirantes pour passer à l’action!

    • Le rangement doit consister essentiellement à restaurer l’équilibre entre les êtres humains, leurs biens et la maison dans laquelle ils vivent.
    • Je suis convaincue que le fait de ranger votre maison va vous aider à trouver la mission qui parle à votre cœur. La vie ne démarrera vraiment qu’une fois votre maison en ordre.
    • Nos affaires illustrent avec une grande précision l’historique des décisions que nous avons prises dans notre vie.
    • Ranger est un moyen de faire le point sur ce que nous aimons vraiment.
    • Le processus de sélection des objets vous apportant de la joie vous permet d’identifier précisément ce que vous aimez et ce dont vous avez besoin.
    • Quel livre souhaiteriez-vous avoir dans votre bibliothèque afin de refléter le genre de personnalité auquel vous aspirez ? Si vous choisissez les livres à garder en fonction de ce critère, attendez-vous à ce que le cours des événements dans notre vie en soi spectaculairement modifié.
    • Lorsque vous jetez quelque chose, cela ne signifie pas que vous tirez un trait sur les expériences passées ou votre identité.
    • Un cadeau a pour véritable objectif d’être reçu. Les cadeaux ne sont pas des “choses” mais le vecteur des sentiments d’une personne. Avec cette vision des choses vous ne devez pas vous sentir coupable de jeter un cadeau.
    • Lorsque vous tombez sur un livre, c’est le moment de le lire. Pour éviter de louper ce moment, je vous conseille de veiller à ce que votre collection demeure d’une taille modeste.
    • Le cours prend toute sa valeur dès la première minute où nous le suivons et il est essentiel d’en tirer pleinement parti en appliquant les notions acquises dès qu’il s’achève.

     Passez à l’action!

    Ne perdez pas de temps, passez tout de suite à l’action en remplissant votre fiche action! C’est en vous engageant vis-à-vis de vous-même et de votre entourage que vous pouvez changer! Fixez dès maintenant:

      • le jour J pour ranger votre bibliothèque, et tenez votre engagement;
      • vos objectifs pour mettre toutes les chances de votre côté;
      • vos critères de sélection;
      • vos critères de recyclage, et ainsi éviter de les laisser dans un coin en attendant qu’ils trouvent preneurs.

       

  •  Une fois votre bibliothèque désencombrée et rangée, notez vos sensations de bien-être. Les noter vous permettra de savourer cette petite victoire, et d’y revenir de temps en temps pour vous souvenir à quel point c’est bon d’avoir une bibliothèque inspirante et bien rangée. 🙂 
Partager l'article sur
  • 1
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

2 réflexions au sujet de « Comment désencombrer sa bibliothèque? »

  1. Bonjour Sarah,

    Très sympathique ton article ! (comme ton blog, que je découvre avec plaisir !)

    Pour ma part, j’aime beaucoup l’idée d’échanger les livres dont on veut se séparer. Pas question de jeter !!

    C’est vrai qu’il devient de + en + facile de trouver 1 lieu où l’on peut déposer ses livres, qu’on en reprenne, ou pas.
    Dernièrement, j’ai trouvé ce genre de “Give Box” dans la galerie marchande d’1 centre commercial ! Je ne m’y attendais pas, mais j’ai trouvé ça très bien. On peut s’asseoir et feuilleter…:)
    Moi qui aime + les livres que faire les courses, sympa !

    Je crois que je ne vais pas tarder à refaire 1 tri dans ma bibliothèque…

    ))) Kristine (((
    du blog https://comprehension-sante.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.